Recherche

Accueil du site / le site Internet / messages / Le Plan Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés

La Communauté de Communes Sud Retz Atlantique s’engage dans une politique de réduction des déchets.

Pourquoi collecter, transporter, trier, recycler des déchets qui peuvent être évités ?

L’augmentation de la population et l’évolution de nos modes de consommation contraignent les collectivités compétentes en matière de déchets à développer toujours plus de solutions et de services afin de collecter et traiter toujours plus de déchets.
De trop grandes quantités sont encore enfouies ou incinérées. Pour ceux qui peuvent être valorisés, la collecte et le traitement (transport, tri, recyclage, transformation…) restent très consommateurs d’énergies. Chaque année, les 30 000 habitants de notre communauté de communes produisent 5700 tonnes d’ordures ménagères. A cela s’ajoute près de 2700 tonnes de déchets triés, collectés dans les bornes d’apport volontaire et en sacs jaunes, et, c’est également plus de 11 000 tonnes de déchets qui sont déposés annuellement dans nos déchèteries.
Le budget de fonctionnement pour collecter, trier et traiter nos déchets avoisine ainsi les 2.8 millions d’euros chaque année. Face à nos volumes de déchets produits et aux coûts engendrés, une évidence s’impose, il nous faut non seulement réduire le poids de nos poubelles d’ordures ménagères, mieux trier les déchets pour favoriser le recyclage mais cela ne suffit pas, il nous faut individuellement et collectivement produire moins de déchets ; « Le meilleur déchet étant celui que l’on ne produit pas ».
C’est pourquoi la collectivité a décidé de se doter d’un Plan Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA).

Après un diagnostic de l’existant et des pratiques, la CCSRA a mis en place une Commission Consultative d’Elaboration et de Suivi (CCES).

Cette commission, forte d’une trentaine de membres, acteurs du territoire (associations, élus, agents des collectivités), a planché par groupes de travail, produit des propositions constituant la trame du PLPD.
Ensuite, ce plan a fait l’objet d’une consultation publique du 8 février au 1er mars 2019 et a été voté à l’unanimité lors du conseil communautaire du 3 avril dernier.
Le PLPD a une durée de 6 ans- 2019-2025- et a un objectif chiffré de réduction fixé à 86 kg/hab à son issue en 2025.
Le PLPD prévoit 14 actions autour de 4 thématiques :

  • Allonger la durée de vie des produits ;
  • Promouvoir la consommation responsable et peu génératrice de déchets ;
  • Réduire, trier, valoriser les biodéchets ;
  • Encourager les entreprises dans une dynamique de prévention et vers une économie circulaire ;

Les actions 2019 :
Réduire, trier, valoriser les biodéchets 
1. Achat groupé de composteurs individuels 
2. Formations au compostage destinés aux habitants, dans les communes
3. Accompagnement des « Gros producteurs » de la restauration collective non commerciale (restaurants scolaires, EHPAD, hôpital local…) dans leurs obligations de réduction du gaspillage alimentaire et de tri à la source des biodéchets

Promouvoir la consommation responsable et peu génératrice de déchets
1. Edition d’un annuaire des producteurs locaux
2. Opération « Foyers témoins, pour réduire ses déchets »
3. Participation à la Semaine Européenne de Réduction des Déchets en novembre 2019, sur cette thématique
4. La réduction et le tri sélectif lors des manifestations locales

Poursuivre les actions d’exemplarité menées sur le territoire 
1. Organisation d’une journée de sensibilisation pour les agents et élus Poursuivre la participation aux événements locaux

Un bilan annuel sera présenté à la commission consultative d’élaboration et de suivi puis à la collectivité afin de vérifier l’atteinte des objectifs fixés, d’ajuster si nécessaire et de communiquer auprès de tous les acteurs.
Nous souhaitons à travers ce PLPD influer transversalement sur toutes les politiques de la communauté de communes, économie, espaces verts, Plan Climat Air Energie Territorial, politiques culturelles de territoire…

L’objectif du PLPD est bien de réduire les volumes de déchets produits afin de diminuer le coût de la collecte et du traitement et cela dans une vision positive de la prévention auprès de l’ensemble des habitants des communes de notre territoire.

JPG - 42.2 ko